Dans quel parc camper lors de votre aventure au Costa Rica ?
5 (1)

camper au costa rica

Dormir à la belle étoile au Costa Rica est le rêve de nombreux passionnés d’aventure. En effet, cette petite contrée d’Amérique centrale possède plusieurs parcs dotés de tous les aménagements nécessaires pour accueillir les campeurs. Toutefois, avant de s’équiper et de s’envoler dans ce pays, les estivants doivent choisir la réserve où ils vont s’installer.

Le parc du Corcovado, une option recommandée pour les aventuriers

Le parc national du Corcovado est un des sites adaptés au camping au Costa Rica. C’ est un spot recommandé pour les personnes aimant l’aventure et la découverte. Et pour cause, cette réserve est la plus sauvage de tout le territoire. Elle est également une des dernières forêts primaires d’Amérique centrale. Elle se trouve dans la péninsule d’Osa où elle occupe une grande partie de la région. En s’installant dans ce havre de paix, les estivants peuvent se balader sur un des sentiers de randonnées du site.

Chaque piste possède son propre attrait. Celui de Los Patos-Sirena, par exemple, permet de s’enfoncer dans la jungle pour admirer facilement les animaux. Par contre, la route de San Predillo-Sirena passe par des plages désertiques. Ces dernières s’apprêtent parfaitement au farniente. Pour information, le poste de garde est le lieu idéal pour planter sa tente et observer des tapirs de Braids. Les postes de gardes forestiers les plus importants dans le parc national de Corcovado sont Los Patos, San Pedrillo, Sirena et La Leona

Rincón de la Vieja, un parc adapté pour les amateurs de détente

Magnifique réserve de la province de Guanacaste, Rincón de la Vieja est une adresse propice au camping. Ce havre de paix d’environ 141 km² de superficie est surtout recommandé pour les touristes qui veulent se détente. En effet, il possède de nombreuses sources chaudes. Ces eaux permettent de se relaxer et se revigorer après une rude journée. Elles aident également à traiter diverses maladies comme des affections de la peau et des troubles de l’articulation.

En s’installant dans ce havre de paix, les estivants qui font un voyage au Costa Rica peuvent photographier divers oiseaux. Près de 260 espèces aviaires sont visibles dans ce parc, à l’instar du colibri et du tucancillo. Renseignez-vous Ici pour recevoir plus d’informations sur d’autres destinations intéressantes du Costa Rica.

Les routards ont aussi l’occasion de faire de la randonnée sur un des sentiers de la réserve. Cette balade va permettre aux estivants de découvrir les mammifères et les beaux paysages de cette aire protégée.

Le parc national Manuel-Anthonio, une adresse parfaite pour les vacanciers

Classé parmi les plus belles réserves du monde, le parc de Manuel-Anthonio est un des joyaux naturels du pays. Situé sur la côte Pacifique centrale du Costa Rica, il est une adresse parfaite pour les campeurs qui souhaitent passer d’agréables vacances. En effet, ce havre de paix s’apprête plus au farniente qu’à l’écotourisme. Cela vient du fait que ce sanctuaire écologique possède de belles plages de sable blanc et des forêts tropicales humides. La taille de la réserve et les activités proposées y sont également pour quelque chose. En campant toutefois sur ce site, les amateurs de safari-photo ne seront pas déçus pendant leur voyage au Costa Rica.

Et pour cause, ce parc compte de nombreuses espèces d’animaux. Parmi les plus visibles, on peut citer le paresseux, le raton laveur et le basilic commun. Les passionnés de plongée trouveront également leurs bonheurs. Plusieurs spots sont propices à ce sport nautique sur ce site. Ces zones abritent plusieurs poissons, des murènes, des baleines à bosse, des raies, des poissons-anges, des oursins et des étoiles de mer. Cette faune marine est tout simplement exubérante.

Pour les amoureux de la nature, ils sont invités vivement à parcourir certains sentiers du parc national Manuel Antonio pour explorer la forêt tropicale. En effet, l’aventure, la vie sauvage et la nature sont tout ce que vous trouverez le plus souvent à faire chez Manuel Antonio

Le parc national de Santa Rosa, une autre meilleure alternative pour camper

Le parc national de Santa Rosa offre trois endroits différents pour camper : Santa Rosa et Playa Naranjo et Playa Nancite. Quant à Santa Rosa, cet endroit a une grande importance historique pour le Costa Rica puisqu’on y trouve le musée de la Casona.

Par ailleurs, les randonneurs audacieux auront à leur disposition des heures de randonnée, accompagnés d’une végétation sauvage et d’un panorama d’oiseaux voltigeant dans les forêts. Ils seront ensuite menés vers les plages de Naranjo et de Nancite pour camper.

Le parc national de Santa Rosa enchanté d’un moment à l’autre. De nombreux sentiers, des espèces diverses et un climat exceptionnel ne sont que quelques-uns des plaisirs qui vous attendent lorsque vous visitez ce réservoir tropical. Vous observerez, tout en campant, diverses espèces végétales, nombreux types de mammifères, d’amphibiens, des sortes d’oiseaux, des mangroves, des forêts de montagne et de riches écosystèmes côtiers. Cette réserve naturelle dispose de tout ce dont vous avez besoin pour camper au Costa Rica.

Notez cet article.
[Total : 1   Moyenne : 5/5]