7 Conseils pour faire du camping et de la randonnée en Patagonie
0 (0)

Vous souhaitez partir à l’aventure dans un des plus beaux endroits du monde “ la Patagonie”? Alors, découvrez cet article pour un séjour réussi en pleine nature.

Je suis un grand fan de pêche à la mouche et d’activités en plein air en général. Voilà deux ans que je repousse mon voyage à cause de la pandémie actuelle. Mais depuis que je suis revenue de mon premier séjour au sud de la Pampa. Je ne suis plus le même homme. Tous les jours, je rêve de retourner combattre les truites monstrueuses qui hantent les cours d’eau sublimés par des paysages à couper le souffle. 

Situé près du bas de l’Amérique du Sud en Patagonie chilienne, Torres del Paine demande un effort important pour atteindre presque tous les pays de l’hémisphère nord. Vous envisagez plusieurs vols et un long trajet en bus pour mettre les pieds dans le parc. 

Son emplacement isolé, ses paysages époustouflants, sa faune unique et ses habitants chaleureux constituent LA DESTINATION pour les amateurs de plein air. Bien que le voyage soit long et parfois difficile.

Ayant juste passé un mois en Patagonie et une dizaine de jours à Torres del Paine. Je vous partage ici quelques conseils qui pourraient vous aider dans vos voyages dans le sud de l’Amérique. 

Dans cet article, nous allons nous concentrer uniquement sur l’emblématique W-TREK.

1. Réservez rapidement votre séjour

En raison de la surpopulation et de sa popularité croissante. Torres del Paine nécessite désormais des réservations à l’avance pour passer la nuit dans le parc. Si vous comptiez arriver les mains dans les poches et jeter votre tente au terrain de camping. Vous pouvez oublier. 

Il est essentiel de réserver tôt, en particulier pour tout hébergement autour du W Trek, car ceux-ci ont tendance à se remplir en premier en haute saison (décembre-février).

Si vous voulez simplement camper dans d’autres endroits. Vous devrez probablement réserver quelques mois à l’avance.

 Toutefois, en basse saison, vous pouvez réserver beaucoup plus près de votre date de départ(en plus, ça coûte moins cher!). 

2. Allégez votre matériel 

Rester dans les refuges reste une excellente option si vous êtes nouveau dans la randonnée. Ou si vous ne voulez pas transporter beaucoup de matériel. Pour alléger au maximum votre paquetage, vous pouvez réserver des terrains de camping. Ainsi, vous pouvez profiter pleinement de leurs salles de bains et douches chaudes. Si vous ne souhaitez pas transporter une tente et un matelas de sol, vous pouvez en réserver un dans chaque refuge. 

Idem pour la nourriture, les refugios proposent également un service de repas. Toutefois, je vous mets en garde sur la qualité de la nourriture qui varie d’un coin à l’autre. En règle générale, plus vous vous éloignez de l’entrée principale du parc, plus les services/la nourriture sont mauvais. 

Concernant l’eau, pas besoin d’apporter des systèmes de filtration. Faites le plein dans les refuges ou à partir de l’eau courante du parc. Cependant, apportez un sac poubelle, car vous devrez emporter tous vos déchets.

Pour plus d’information sur le matériel de camping et randonnée, cliquez ici

3. Attention au prix dans le parc est CHER

Non sérieusement, tout est extrêmement cher une fois à l’intérieur du parc. A titre d’exemple une barre chocolaté coûte environ quatre euros. J’ai vu dans des refuges des pizzas à 40 dollars. Donc si vous êtes gourmand, faites-en le plein à l’extérieur du parc et apportez-le avec vous.

4. Comment faire le trek rapidement ?

La plupart des gens prennent 5 jours et 4 nuits pour faire le W-trek. Mais sachez qu’il est possible de le réaliser en 4 jours et 3 nuits. Voici un exemple de l’itinéraire le plus court en utilisant des refuges. 

  1. Arrivée le matin et randonnée à la base des Torres (nuit près du Refugio Centro ou Chileno)
  2. Faites le long du lac Nordenskjöld (nuit près du Refugio Cuernos)
  3. Randonnée dans la vallée française (nuit près du Refugio Paine Grande)
  4. Randonnée au Glacier Grey

La raison d’ajouter une journée supplémentaire est si vous voulez vous donner une chance de voir les Torres par temps clair. Ou si vous voulez passer devant Glacier Grey sur les ponts suspendus. Ou si comme moi, vous perdez trop de temps à pêcher les salmonidés.

Si vous avez besoin d‘une canne mouche pour votre voyage en Patagonie regardez ici

5. La direction n’a généralement pas d’importance

Alors que le circuit O vous oblige à marcher dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Vous pouvez faire le W trek dans les deux sens. Vous commencerez soit par :

  •  la randonnée de Torres (d’est en ouest), 
  • ou par le Glacier Grey (d’ouest en est).

Il n’y a pas de vraie différence, tout dépend de la préférence et de la disponibilité du camping. Si vous décidez de faire le trek d’est en ouest, vous pouvez partir du parc de deux manières. 

La première façon est de prendre le catamaran du soir à Paine Grande. C’est l’option la moins chère. Toutefois, elle vous oblige à revenir en arrière du Glacier Grey afin que vous parcouriez deux fois la partie du parc. 

La seconde option est de prendre le catamaran Gray III du Refugio Gray, qui part en début d’après-midi. Cette méthode est nettement plus coûteuse et compliquée. Cependant, elle présente certains avantages :

  • Ne marcherez pas deux fois sur la section Paine Grande à Glacier Grey
  • Depuis le bateau, vous verrez le Glacier Grey de près
  • Vous monterez d’abord à bord du bus de Puerto Natales (meilleurs sièges!) 
  • Découvrez une belle étendue du parc le long de la route que la plupart des gens manquent.

Cette méthode, est compliquée car elle vous oblige à réserver des billets sur le catamaran Gray III, organiser le transport de l’hôtel Lago Gray à l’administration (l’hôtel Lago Gray peut le faire avec un préavis) et avoir un billet de bus au départ de l’administration.

6. Vous ne vous perdez pas

Si vous hésitez à choisir les visites guidées par peur de vous perdre, pas d’inquiétude. Les sentiers sont bien entretenus et faciles à suivre. De ce fait, il est donc difficile de vous perdre. De plus, vous verrez des gens tout au long de votre randonnée si quelque chose vous arrivait sur le sentier. 

Si vous choisissez de rester ou de manger dans les refugios, vous finirez par voir les mêmes personnes chaque nuit qui parcourent le W dans votre direction. C’est un moyen facile de se faire des amis avec qui faire de la randonnée ou avec qui sortir la nuit.

7. Sortez des sentiers battus

Alors que la plupart des gens parcourent le W trek et partent. Il existe de belles sections du parc qui reçoivent une infime fraction des visiteurs. Passez une nuit en camping à Pehoe et marchez jusqu’à la cascade Mirador Cuernos et Salto Grande. 

Participez à une visite de la faune qui vous emmène à la périphérie du parc et vous donne la chance de voir des guanacos et peut-être même un puma. Embaucher un guide et passer la nuit dans des zones comme la vallée de Pingo, la vallée du silence, etc. 

Certaines de ces zones ne sont accessibles qu’avec un guide. D’autres peuvent nécessiter une voiture. Mais si vous avez le temps, cela vaut vraiment la peine de passer un jour ou deux à explorer la périphérie du parc.

Ce ne sont que quelques-unes des choses que j’aurais aimé savoir sur le trek du W et Torres del Paine avant mon arrivée. 

Notez cet article.