Quelle lampe frontale choisir pour le camping ?
5 (1)

lampe-frontale camping car

Quelle est la première règle de toute aventure en camping, en bivouac sauvage ? Vous l’avez deviné : toujours emporter une lampe frontale. Seule véritable défense contre l’obscurité, la lampe frontale est un équipement essentiel pour les randonneurs qui partent en bivouac. Mais toutes les lampes frontales ne sont pas égales, et il y a quelques facteurs à prendre en compte avant d’acheter. Nous vous présentons ci-dessous tout ce que vous devez savoir, notamment les meilleures utilisations, les lumens, les piles, les types de LED, la résistance à l’eau, etc.

Comment trouver sa lampe frontale ?

Quelle est votre utilisation prévue ?

La sélection de lampes frontales modernes est vaste, et il peut être difficile de savoir quel modèle est le meilleur pour vous. La première façon d’affiner vos priorités est d’examiner l’utilisation que vous ferez de votre lampe frontale. Nous abordons ci-dessous plusieurs activités populaires en plus de la randonnée et du camping notamment, la course à pied, le vélo/VTT.

Camping, sac à dos et randonnée

Si vous avez déjà essayé de suivre un sentier ou de monter une tente dans le noir, vous savez que ce n’est ni amusant ni facile. Par conséquent, il va sans dire que si vous vous rendez dans les bois pour la nuit, vous aurez besoin d’une lampe frontale. Pour la plupart des tâches de camping et des randonnées nocturnes, une lampe frontale de 50 à 200 lumens devrait faire l’affaire. Bien sûr, si vous randonnez dans l’obscurité totale et que vous devez vous orienter, une plus grande luminosité peut s’avérer utile pour voir plus loin. Certains apprécieront l’option de lumière diffuse pour une couverture grand angle autour du camp, et un réglage de lumière rouge vous permettra de lire un livre sans aveugler votre voisin de tente.

VTT randonnée

Il est possible que vous choisissiez de partir en VTT en autonomie totale. Il n’est pas impossible lors d’erreurs de parcours d’arriver en début de soirée, et dans ce cas vous serez heureux d’avoir sous le coude votre lampe. La nuit tombée, elle sera indispensable pour installer le bivouac. Autre alternative, le VTT dans l’obscurité peut être un moyen amusant de rassembler des amis pour une soirée ou une sortie après le travail pendant les mois les plus sombres, mais les sorties de nuit ne seront amusantes (et sûres) qu’avec la bonne lampe frontale. Recherchez un modèle avec un nombre élevé de lumens et une distance de faisceau maximale impressionnante. Veillez que la lampe frontale soit dotée d’un système modulable afin de pouvoir la fixer sur le casque.

Course à pied

De nombreux coureurs préfèrent courir la nuit : c’est le moment idéal pour faire de l’exercice, il y a moins de monde sur les sentiers et c’est un peu plus aventureux. Les coureurs doivent rechercher une lampe frontale légère avec un excellent faisceau courte distance pour éclairer les rochers et les racines, les bordures et les cassures de la chaussée, ou tout autre obstacle potentiel. Plus important encore, ils voudront une lampe frontale légère qui s’adapte bien et ne rebondit pas avec leur foulée.

lampe-frontale randonnée

Quelles sont les caractéristiques importantes d’une lampe frontale ?

Luminosité : De combien de lumens avez-vous besoin ?

Le lumen est une unité de mesure qui représente la quantité de lumière visible générée par une source lumineuse donnée. En d’autres termes, plus le nombre de lumens est élevé, plus la lumière est brillante. Cependant, les lumens ne sont pas toujours une représentation parfaite de la luminosité d’une lampe frontale – vous devez également prendre en compte le type de faisceau, la distance du faisceau, la marque et d’autres facteurs – mais c’est un bon point de départ pour comparer différents modèles. Cependant, il est important de garder à l’esprit que, bien que les lampes frontales soient annoncées en fonction de leur luminosité maximale, vous voudrez généralement utiliser des réglages de luminosité inférieurs pour préserver l’autonomie de la batterie.

Poids

En règle générale, une lampe frontale plus lourde sera plus lumineuse et aura une plus longue durée de vie de la batterie. En outre, les lampes frontales légères sont souvent fabriquées en plastique plus fin, tandis que les modèles plus lourds sont construits en aluminium ou en plastique épais pour plus de durabilité. La plupart des amateurs d’activités de plein air voudront une lampe frontale qui se situe entre ces deux extrêmes. Si vous n’avez pas besoin de performances exceptionnelles ou d’un poids plume, ces modèles intermédiaires sont confortables, offrent un bon équilibre entre luminosité et autonomie, et sont suffisamment petits pour se glisser dans un coin de votre sac. Dans le même ordre d’idées, la répartition du poids d’une lampe frontale est également importante à prendre en compte. Lorsque le poids d’une lampe frontale augmente, de nombreux fabricants placent les batteries à l’arrière de la sangle pour un meilleur équilibrage. Si un modèle plus lourd a un bloc-piles à l’avant, il risque d’être chahuté et de devenir gênant lors de mouvements constants (comme la course). Cependant, gardez à l’esprit que si vous envisagez de porter votre lampe frontale sous un casque, un bloc-piles arrière pourrait vous gêner.

Batteries hybrides

Petzl a ouvert la voie de l’innovation en matière de batteries de lampes frontales avec sa technologie hybride CORE, qui permet à l’utilisateur de choisir entre une batterie rechargeable par USB et des piles AAA (comme on le voit dans l’Actik CORE, entre autres). Black Diamond a ensuite suivi le mouvement avec sa ReVolt 350. Les piles hybrides comme la CORE sont idéales pour une utilisation prolongée en randonnée, lorsque vous souhaitez bénéficier de la commodité d’une pile rechargeable mais que vous ne pouvez pas risquer de tomber en panne de batterie sur le terrain. Le seul véritable inconvénient des piles hybrides est leur coût. À vous de voir si l’investissement supplémentaire en vaut la peine.

Autonomie de la batterie

Les spécifications d’autonomie fournies par les fabricants peuvent être un indicateur utile de la durée de vie de votre lampe frontale, mais elles ne sont pas infaillibles. Différents facteurs, notamment la luminosité, l’utilisation du stroboscope et la température, auront un impact sur l’autonomie de la batterie. En outre, il est important de tenir compte du fait que certaines lampes frontales sont conçues pour fournir une luminosité quasi constante jusqu’à leur extinction, alors que la majorité d’entre elles perdent de leur luminosité à mesure que la durée de vie de la batterie diminue. Les fabricants présentent de mieux en mieux ces caractéristiques en fournissant des tableaux qui répertorient la durée d’utilisation par niveau de lumen ou qui indiquent la distance maximale du faisceau tout au long de la durée de vie de la batterie. Mais en général, il est préférable de creuser un peu plus dans les détails pour savoir exactement ce que vous pouvez attendre de chaque modèle. Pour optimiser la durée de vie des piles, n’utilisez que la quantité de lumière dont vous avez besoin. Cela signifie que vous devrez savoir régler la luminosité de votre lampe frontale, ce qui peut demander un peu de temps pour s’y habituer. Pour organiser l’intérieur de votre tente, le réglage le plus bas sera probablement suffisant, mais si vous entendez des animaux sauvages se promener autour du camp, n’hésitez pas à monter votre lampe frontale au réglage le plus élevé pour voir ce qu’il y a dehors. Assurez-vous également que votre lampe frontale est verrouillée lorsqu’elle est rangée dans votre sac ou pour la nuit. Enfin, garder votre lampe frontale au chaud par temps froid peut contribuer à optimiser la durée de vie de la batterie.

Types de LED : Spot, Flood, Strobe et lumières colorées

La plupart des lampes frontales disposent d’une gamme de modes d’éclairage pour différentes applications. Le mode par défaut est le plus souvent le mode spot, qui est un faisceau de lumière à longue distance. Le mode spot est utile pour éclairer un sentier, scruter les bois à la recherche d’animaux sauvages et trouver un itinéraire en escalade ou en VTT. Cependant, pour des utilisations telles que l’installation d’un campement, le mode flood plus large sera beaucoup plus utile, car il est destiné à maximiser la vue de ce qui se trouve juste devant vous. Un certain nombre de lampes frontales proposent également une option stroboscopique pour les situations d’urgence, qui émet des flashs répétés de lumière vive et perceptible sans vider la batterie. La plupart des lampes frontales de milieu et de haut de gamme disposent également de réglages de couleur. La couleur la plus courante est le rouge, mais certaines ont également des lumières bleues et vertes. La lumière colorée n’est pas aussi intense pour les yeux que la lumière blanche et n’oblige pas vos pupilles à se réajuster. Les réglages de couleur sont donc une excellente option pour traîner au camp sans aveugler vos amis, lire dans la tente ou aller aux toilettes au milieu de la nuit. Un autre avantage est que la lumière colorée n’attire pas les insectes comme le fait la lumière blanche. Ceux qui ont des besoins nocturnes spécifiques trouveront que les LED bleues et vertes ont aussi leur place.

Résistance à l’eau : Cotes IP

Pour une utilisation plus sérieuse, lorsque votre lampe frontale est exposée aux éléments (pluie, neige, saleté, sable), vous devez prendre en compte la résistance aux intempéries de votre lampe frontale. L’efficacité de l’étanchéité d’une lampe frontale est mesurée par l’indice IP : IPX0 offre une protection très faible, tandis que IPX8 signifie que la lampe frontale doit pouvoir fonctionner même après avoir été immergée dans l’eau pendant 30 minutes. La plupart des lampes frontales se situent autour de IPX4, ce qui signifie qu’elles peuvent généralement supporter une averse mais pas une immersion. Un niveau de protection plus élevé peut être une belle assurance que vous ne détruirez pas votre lampe frontale si vous la laissez tomber dans un lac.

Performances par temps froid

Ce n’est un secret pour personne que le froid épuise les piles de vos appareils électroniques, même si certains types de piles sont plus performants que d’autres lorsque le mercure baisse. Par exemple, les piles au lithium ou les piles NiMH rechargeables résistent beaucoup mieux aux températures froides que les piles alcalines traditionnelles. Une autre façon de prolonger la durée de vie de vos piles par temps froid consiste à ranger votre lampe frontale dans un endroit chaud pendant la journée, par exemple dans la poche d’une veste ou emmitouflée dans un vêtement dans votre sac à dos (c’est aussi une bonne idée de la mettre avec vous dans votre sac de couchage la nuit). Dans les conditions les plus extrêmes, il peut être judicieux d’opter pour un modèle équipé d’un bloc-piles déporté.

Notez cet article.
[Total : 1   Moyenne : 5/5]