Visa pour l’étranger : pour quels pays, à quel prix et où le faire ?
5 (1)

visa à l'étranger

Les paperasses administratives freinent l’envie d’émancipation des voyageurs. Entre le passeport et le visa, les contraintes douanières chronophages les découragent. Pourtant, avec les bonnes informations, vous surmonterez cette étape complexe de la bureaucratie et parviendrez à étancher votre soif de découverte. Découvrez tout ce qu’il faut comprendre sur le visa avant de commencer votre périple à l’étranger.

À quoi un visa sert-il ?

Élément indispensable au déplacement à l’étranger, le visa inscrit sur papier votre autorisation d’entrée dans un pays étranger pour une durée déterminée. Selon la destination, le document peut être gratuit ou payant. Il revêt la forme d’un cachet, d’une vignette ou d’un tampon et complète de votre passeport. Seules les autorités compétentes et quelques poignées de prestataires sont autorisées à délivrer le visa.

Le document constitue un moyen de sécurité et de contrôle des frontières. Il permet aux autorités policières de maîtriser les flux d’entrées et de sorties du territoire, supprimant les immigrations irrégulières.

Quelles sont les démarches pour l’obtention d’un visa ?

La demande de visa nécessite l’établissement d’un dossier comportant :

  • une ou deux photos d’identité ;
  • un formulaire de demande à remplir ;
  • un certificat d’assurance voyage fourni par votre compagnie d’assurance ;
  • un certificat de vaccination ;
  • une copie dupliquée de vos derniers visas ;
  • vos billets de train, d’avion ou de bus ;
  • votre itinéraire ;
  • une lettre d’invitation ;
  • une copie de votre réservation d’hôtel ;
  • un justificatif de domicile ;
  • un justificatif de revenu.

Puis, rendez-vous auprès de l’ambassade ou du consulat pour valider votre demande. Les formalités administratives étant complexes, le délai de réponse peut s’éterniser à plusieurs semaines. Heureusement, il est possible que ces formaltés administratives soient effectuées par une agence de visa agréée par l’ambassade comme Rapidevisa. Vous n’aurez pas besoin de vous déplacer, l’agence de visa s’en chargera à votre place.

Par ailleurs, votre demande de visa peut se solder par un refus en cas d’erreur dans le remplissage des documents, de fraudes ou en l’absence d’un élément-clé …

Quelles sont les différentes catégories de visas ?

Le visa classique tel que nous le connaissons demeure le document de prédilection dans les pays asiatiques et africains. Cependant, il a cédé la place au visa électronique aux États-Unis, en France, en Australie, en Inde, au Sri Lanka, au Canada, au Cambodge et dans d’autres pays. Communément appelé e-visa, le visa en ligne est disponible depuis le site officiel des services diplomatiques : ambassades et consulats. Le document de voyage nouvelle génération est lié à votre passeport.

Il existe aussi la carte de tourisme payant ou le visa à l’arrivée. Il est délivré dans l’aéroport d’arrivée, dans les aéroports internationaux ou aux postes-frontière principaux.

Le PVT ou Permis Vacances Travail s’adressent aux voyageurs qui envisagent de travailler à l’étranger.

Pour finir, le visa de transit est indispensable au changement de compagnie aérienne ou de terminal, dans le cadre de votre déplacement.

Dans quels cas demander un visa ?

Un visa en ligne ou un visa classique est nécessaire pour entrer dans les pays comme :

  • le Canada ;
  • la Chine ;
  • la Colombie ;
  • les États-Unis ;
  • la Corée du Nord ;
  • le Cambodge ;
  • l’Inde ;
  • le Népal ;
  • le Laos ;
  • le Liban ;
  • l’Irak ;
  • l’Iran ;
  • le Viêtnam ;
  • le Qatar ;
  • le Burkina Faso ;
  • le Cameroun ;
  • la Nouvelle-Zélande ;
  • la Russie ;
  • la Tanzanie.

En présence d’une carte d’identité et d’un passeport, la circulation entre les citoyens européens à travers l’Union européenne est libre. Il en est de même pour les ressortissants européens qui se déplacent en Turquie, en Égypte, en Albanie, au Macédoine et en Serbie.

Quels profils de voyageurs nécessitent un visa ?

Le visa concerne les voyageurs de tous les âges qui circulent dans un pays étranger. Les enfants qui se partent en compagnie de leurs parents ne dérogent pas à la règle. Ils doivent disposer de leurs propres pièces d’identité, ou, figurer sur le passeport d’un parent. Dans certains pays, le prix du visa pour enfant est libre.

Les étrangers qui reviennent d’un voyage sont exempts de visa pour circuler dans la zone euro. Dans ce cas, ils doivent présenter un Document de Circulation pour Étranger mineur ou DCEM (pour les mineurs étrangers), une carte de séjour (s’ils sont âgés de plus de 16 ans) ou un Titre d’Identité Républicain (s’ils sont nés en France).

Quelle est la durée de validité d’un visa ?

La durée de validité du visa varie suivant sa date de délivrance. Elle se situe généralement entre 30 jours à 3 mois, voire 6 mois, en fonction de la destination. Sur le sol européen, la durée de validité est supérieure à 3 mois.

Si pour une quelconque raison (situation familiale ou contrainte professionnelle), vous devez séjourner dans l’UE pendant plus de 5 ans, appropriez-vous un droit de séjour permanent

En dehors de l’Union européenne, la durée légale de séjour avoisine les 30 à 90 jours. Le dépassement de cette limite est passible d’une sanction forfaitaire.

Notez cet article.
[Total : 1   Moyenne : 5/5]